Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LIVRE: L'Etranger, Albert Camus, 1942

7 Juillet 2013 , Rédigé par Manon

Editions Folio, 5,40 €, 186 pages

 

Quatrième de couverture: Quand la sonnerie a encore retenti, que la porte du box s'est ouverte, c'est le silence de la salle qui est monté vers moi, le silence, et cette singulière sensation que j'ai eue lorsque j'ai constaté que le jeune journaliste avait détourné les yeux. Je n'ai pas regardé du côté de Marie. Je n'en ai pas eu le temps parce que le président m'a dit dans une forme bizarre que j'aurais la tête tranchée sur une place publique au nom du peuple français.

L'étranger est le premier roman d'Albert Camus (1913-1960), prix Nobel de Littérature, auteur de La Peste et de Caligula.

 

Mon avis: 

D'abord un petit résumé (attention aux spoilers), sinon l'avis va être incompréhensible: L'Etranger, c'est l'histoire d'un jeune homme, Meursault (dont on ne connaît ni le nom, ni l'âge exact, ni l'apparence), qui vit à Alger. Il a quelques amis et une maîtresse, sans les avoir vraiment choisis, un travail monotone dans un bureau. Il assiste indifférent à l'enterrement de sa mère, puis, après s'être laissé entraîner dans des histoires scabreuses par son ami Raymond, tue un homme, à cause de la chaleur et du soleil. On suit ensuite son procès jusqu'à sa condamnation à mort.

J'ai lu ce livre rapidement (surtout pour un classique) et sans m'ennuyer car le style de Camus est très simple à lire... très lisse, tout comme son narrateur, qui n'a d'avis sur rien, ne choisit aucun de ses actes, aucune personne de son entourage. Il se laisse seulement porter par la vie. Cela m'a mise mal à l'aise quand il laisse (par exemple) ses voisins battre respectivement leur maîtresse et leur chien, quand il va se marier avec quelqu'un sans savoir s'il l'aime, quand il est totalement insensible à la mort de sa mère.

L'intrigue n'est pas prévisible, mais elle est justement complétement absurde et décousue, car on n'arrive jamais à comprendre le personnage qui ne se comprend pas lui-même, et n'éprouve d'émotions envers rien ni personne. 

Quand j'ai eu fini ce livre, j'avais une impression de malaise (c'est un livre assez déprimant, finalement, le personnage n'éprouve ni joie ni peine, c'est une vision très pessimiste de la vie) et aussi d'incompréhension: quel est le but de ce livre?

J'ai fait quelques recherches et j'ai un peu mieux compris les choses: Camus utilise la philosophie de l'absurde (absurdité de la vie, de vivre pour mourir, absurdité du crime et de son mobile) d'où la vision du monde de son personnage: il ne voit pas l'intérêt de participer à quelque chose qui le dépasse, finalement.

Il est aussi étranger de trois façons: étranger à ses propres sentiments qu'il ne comprend pas (il en éprouve un seul, le désir, qui finalement vient plus de son corps que de son esprit), étranger aux autres qui ne comprennent pas sa façon de vivre sans sentiments -on le lui reproche d'ailleurs au procès- et étranger au monde puisqu'il ne rentre pas dans son jeu.

Néanmoins, Camus montre tout de même que pour lui il faut se battre contre l'absurde, résister et devenir acteur de sa vie, puisqu'à la fin son personnage se rend compte qu'il ne désire pas mourir et éprouve enfin des sentiments... J'ai beaucoup aimé cette fin et j'adhère assez à la façon de voir les choses de Camus, même si je ne suis pas aussi déprimée par le "non-sens du monde".

En conclusion, je dirais donc que ce livre n'est pas désagréable à lire, qu'il est très original, mais qu'il ne devient vraiment intéressant que si on comprend son but et son sens, ce qui n'est pas évident.(je n'ai pas trouvé par moi-même en le lisant, en tout cas^^). J'ai envie de le relire plus tard, pour voir si je l'apprécierai plus en le comprenant mieux. Mais je suis déjà assez contente de l'avoir lu, je comprend son statut de classique car il apporte, je crois, vraiment quelque chose à la littérature française, parce qu'il exprime des idées novatrices. J'aime bien aussi la personnalité de Camus (qui était engagé contre la guerre d'algérie, la seconde guerre mondiale, le franquisme, le communisme en URSS, ... et courageux quand il exprimait tout cela dans ses oeuvres.). Bonne lecture!! :)

LIVRE: L'Etranger, Albert Camus, 1942

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mes Instants Lecture 30/07/2013 08:52

Coucou !
C'est très drôle de voir que nous avons suivi le même processus pour la lecture de ce livre : lecture / perplexité / recherches, approfondissement (merci Wikipédia :S) / compréhension / satisfaction !
J'ai ajouté La Peste à ma PAL car comme toi, je suis convaincue que Camus est un essentiel de la littérature française, malgré mon ressenti mitigé en lisant L'étranger. ça te dit d'en faire une lecture commune ? Je pense qu'il se lit vite...
Si ce n'est pas celui-là, nous trouverons peut-être une autre lecture commune à partager un de ces jours ! ;)
Bonne journée.
Delphine

Manon 02/08/2013 18:33

Est ce que début octobre ça irait? :) parce que j'ai une LC de Sur la route prévue vers le 15 septembre, et comme c'est un pavé je voudrais être sûre de l'avoir fini pour pouvoir entamer la Peste...

L'ombre du vent te plaît pour le moment?

A bientôt! :)

Mes Instants Lecture 02/08/2013 08:38

J'ai commencé l'ombre du vent.
Nous pouvons prévoir la Peste pour septembre si ça te dit...?
A bientôt !

Manon 30/07/2013 14:47

Coucou!
Oui c'est rigolo qu'on ait eu la même façon de voir ce livre! (en plus on l'a lu pratiquement au même moment!) :) Je serais ravie qu'on fasse une LC de la Peste, par contre plutôt fin août ou début septembre si ça ne t'ennuie pas?

On a aussi notre LC de l'Ombre du vent en cours :) Je ne l'ai pas encore commencé mais je pense le lire au mois d'août!

Bonne journée à toi aussi! :)

lecture en blog 08/07/2013 16:01

Je passe mon tour sur celui-là lol ! parce que la philo et moi (en plus du classique) ça fait pas bon ménage

Manon 08/07/2013 21:08

Je peux comprendre, les deux rassemblés ça fait beaucoup! :p

Tête de Litote 08/07/2013 01:13

C'est un des livres préférés de mon papa, qui n'arrête pas de me harceler pour que je le lise, mais je suis un peu réticente... Mais je vais te faire confiance et le lui emprunter la prochaine fois ;)

Manon 08/07/2013 11:56

J'espère que tu aimeras! ;)

Akhesa 08/07/2013 01:00

C'est un Camus que je n'ai pas encore lu, mais ma soeur l'a dans sa biblio donc un jour :)
Merci de ton avis !

Manon 08/07/2013 11:55

J'espère qu'il te plaira :) De rien, merci à toi pour ton commentaire!